ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Divers montagne > [Ristolas] Protection du Tetras-lyre

[Ristolas] Protection du Tetras-lyre


Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
Padre
- Le 06/01/2010 19:19

Ricil a dit :Goupil a dit :On sait que le Tétras Lyre est menacé sur le bois de Segure !
On demande de faire un effort à tous les usagers qui peuvent parcourir ce site...
Alors pourquoi la chasse est elle encore autorisée ?

C'est une aberration 😠


Goupil,

Si les chasseurs disent : "OK, on ne chasse plus le tétras (et le lagopède tant qu'on y est) à condition que les randonneurs ne randonnent plus dans les milieux sensibles (et ils sont nombreux)". Tu es d'accord ?


Oh la la décidément....

Comparer un chasseur à un randonneur en plus de ne pas capter que cela n'a strictement aucun rapport et sur divers points....
Affligeant

tueurdetétras
- Le 06/01/2010 21:20

Goupil,j'espère que ces quelques commentaires issus de ton post vont te convaincre de ne plus intervenir dans ce genre de forum.On se connait bien et on sait pertinemment qu'on ne pratique pas le meme ski de rando que ces gens là.Gros déniv et poudre ok mais pour le reste faut laisser tomber.Vraiment rien d'intéressant.

Y
Yann
[439 posts] - Le 06/01/2010 21:22

tueurdetétras a dit :Goupil,j'espère que ces quelques commentaires issus de ton post vont te convaincre de ne plus intervenir dans ce genre de forum.On se connait bien et on sait pertinemment qu'on ne pratique pas le meme ski de rando que ces gens là.Gros déniv et poudre ok mais pour le reste faut laisser tomber.Vraiment rien d'intéressant.

Va au fond de ta pensée histoire qu'on comprenne 😉

sauvonslestétras
- Le 11/01/2010 12:24

La protection d'une espèce aussi sensible que le tétras est complexe car il s'agit d'espèces aux exigences écologiques particulières. On ne parlerait pas ici de la protection du chevreuil ou de la buse variable qui sont des espèces plus adaptables.

La protection des tétras c'est effectivement :

- une protection des habitats contre toutes les menaces (implantation des stations de skis, visualisation des cables, paturage raisonné, gestion forestière, préservation des zones de quitétude...)

- une protection des individus (ne pas encourager le développement des populations de petits prédateurs généralistes par le dépot de déchets en montagne, éviter de déranger les oiseaux en période hivernale...)


La chasse et la randonnée à ski sont toutes deux des activités pouvant être préjudiciable à l'espèce, tout est une question de dosage.
Le problème du ski c'est que téras et amateur de poudreuses affectionnent les mêmes conditions : combe N à 30 ° qui conserve la poudreuse. Le tétras en a besoin pour y faire son igloo et épargner de précieuses calories et le skieur veut y tailler de belles courbes...

Le problème de la chasse , c'est l'absence de gestion. La chasse au tétras est très réglementé dans les Hautes Alpes, chaque année les populations sont suivies et la reproduction est évaluée. La chasse n'est autorisée que si le niveau de reproduction est compatible avec le développement des populations. Depuis une dizaine d'année, les études ont montré que dans de telles conditions la chasse raisonnée ne met pas en péril l'espèce contrairement au développement de certaines pratique et à la destruction des habitats.

C'est vrai que la nature "sauvage" n'existe plus vraiment à l'heure actuelle, même au fin fond du Queyras, l'empreinte de l'Homme est sur tous les versants. Nous avons juste à oeuvrer les uns et les autres pour tenter une meilleure cohabitations avec ces espèces remarquables. Il ne s'agit pas de tout diaboliser par principe mais de proposer des solutions censées.

Après pour ou contre la chasse, c'est plus un débat philosophique qui n'a peut être pas sa place dans ce post.

B
Bernard de Miscault
[66 posts] - Le 11/01/2010 16:32

Il y a presque dix ans je rentrais du Pic Segure après une belle journée de poudre de février. Nous nous étions arretes a la lisière. A ce moment, Ghislaine nous a dit: "il y a quelque chose qui bouge sous mon bâton!" Nous avons alors vu un coq s'envoler. Je pense qu'il n'a pas survécu a ce coup du sort. Depuis je ne passe plus sur cet itinéraire en espérant que les coqs s'en portent mieux.
Le Queyras est vaste et je vais ailleurs, sans chercher a savoir ce que font les autres, qu'ils soient randonneurs, raquetteurs ou chasseurs. Si je veux préserver les coqs de bruyère a Ristolas je sais ce qu'il faut faire, comme tous les autres pratiquants amoureux de la nature, qu'ils soient randonneurs ou ...

J
jacky05
[660 posts] - Le 11/01/2010 16:42

Bonjour
Le Queyras est un immense terrain de jeu, un petit détour sur un seul itinéraire pour aider le Tétras à survivre devrait être le comportement naturel de tout randonneur 🤣 🤣
Bonnes randos

julie
- Le 11/03/2011 17:24

Bonjour,
Je suis scandalisée de voir que la très très grande majorité des randonneurs qui a fait le pic Ségure récemment est passée dans la zone du tétras.... Alors que nous nous étions trompés de chemin au début de la rando, nous avons fait demi-tour pour contourner cette zone. On a alors croisé un groupe du coin qui nous a dit qu on n avait pas d autre choix que de la traverser... et que de toute façon il fallait en profiter avant que la zone soit interdite!!! c est honteux! Nous avons choisi de faire le tour de la zone concernée et c était faisable. On a peut être mis un peu plus de temps mais on a rejoint le groupe en question au sommet!! On a tracé alors qu on pouvait voir au moins 30 traces de descente... Par où tous ces gens étaient-ils montés??? C est à cause de comportements aussi irresponsables que nous mettons en danger la faune! il faut savoir qu un tétras dérangé 3 fois dans une semaine en période hivernale a de grandes chances de mourir! Or, une membre de notre groupe a vu 2 skieurs faire partir 2 tétras lors de leur descente... A l'étranger, on dit que les français ne respectent rien... en voilà une preuve!

jvillard
- Le 11/03/2011 17:49

c'est super on protège les tétras l'hiver pour que les chasseurs
puissent mieux les tuer à l'automne
alors pour être cohérent protégeons les toute l'année
donc interdisons aussi la chasse

david
- Le 12/03/2011 15:42

La population de tétras lyre dans le bois de Ségure a diminué de moitié depuis 15 ans alors qu'elle se maintient sur le reste de la commune. Il y a encore quelques années c'étaient un véritable poulaillé. Je travaille au suivi de la fréquentation hivernale par les randonneurs. Malheureusement je constate que 90% des randonneurs avec pour objectif Maloqueste ou Ségure traverse plein bois au beau milieu de la zone d'hivernage 80% de la surface du bois est impactée par les traces de ski ou de raquettes. Lorsque j'interroge des randonneurs la plupart me disent qu'il ont pri connaissance du panneau d'information mais que bon ils suivent les traces déjà effectués. Alors bon quoi faire?la zone déconseillée sera certainement balisée à l'aide de cordes et de panneau l'hiver prochain mais bon quant je vois l'efficacité du filet de protection des tétras lyre à Crévoux posé suite à la construction du téléski de la Ratelle...
Il y a un choix à faire dans le bois de ségure soit on privilégie le tétras et donc il faut clairement interdire la zone soit on continue comme ces derniers hivers et les tétras ne seront bientôt plus un problème!
Le développement considérable du ski de randonnée et autres pratiques hivernale dans certaines zones d'hivernage a un effet direct et important sur la survie d'espèces sensible au dérangement hivernal.
La plupart des activités humaines sont strictement encadrés dans Ségure (pastoralisme, chasse , sylviculture...).
Je sais que nombre d'entre nous sont attaché au principe de la montagne libre, mais peut être que dans des zones sensibles identifiés il faudrait interdire la randonnée hivernale. je sais que je ne vais pas me faire que des amis mais personne ne peut nier l'engouement pour le ski de rando du premier flocon de l'automne aux derniers névé du printemps.

herve
- Le 12/03/2011 19:27

bonsoir
une petite precision concernant la chasse du petit tetras
cette espece et soumise au plan de chasse depuis de nombreuse annee
le nombre d atribution et decide par une commission regroupant
onf oncfs frapna dda donc on peut dire que cette commission et beaucoup plus du coter de la( protection) de l espece
les comptages efectuer au printents et en ete donne une bonne idee
de l indice de reproduction et il n est pas rare de ne pas avoir d atrubution certaine annee
la chasse a bien changer ( en bien )

N
Nemo
[396 posts] - Le 12/03/2011 19:45

Une mesure serait de sortir ce topo de skitour ...

T
Trolly
[382 posts] - Le 13/03/2011 10:00

c'est vrai que c'est hallucinant, il n'y a qu'àlire les récits de sortie sur skitour, tout passe par la foret, alors que les pancartes sont visibles et que sur le topo skitour c'est marqué en gros !!!

les randonneurs s'en foutent, c'est tout. Dans cette foret y'a souvent de la poudre. Les randonneurs achetent du patagonia, OK c'ets bien mais y'a d'autres choses à faire pour protéger la nature

http://www.skitour.fr/sommets/pic-segure,1635.html?sorties#topos

D
davidg
[1212 posts] - Le 13/03/2011 11:04

baltringue a dit :
les randonneurs s'en foutent, c'est tout. Dans cette foret y'a souvent de la poudre. Les randonneurs achetent du patagonia, OK c'ets bien mais y'a d'autres choses à faire pour protéger la nature

http://www.skitour.fr/sommets/pic-segure,1635.html?sorties#topos


Il y a meme les skitouriens qui ont fait le double: Combe Giclard/Giclas et Pic Ségure dans le meme saison. Carton Rouge.

> Une mesure serait de sortir ce topo de skitour ...

oui et sure les autres sites comme bivouak, camptocamp etc.

Isac
- Le 13/03/2011 13:18

Sans parler de chasse ni de rando qui ont leur impact, n'oublions pas que la principale cause de la chute vertigineuse du tétra sont les stations de skis qui se sont implantées et qui continuent à s'étendre en plein dans leur biotope.

Une étude montre ainsi que l’abondance de l’espèce est inférieure de 36% dans les stations de ski par rapport aux zones naturelles. Des études ont d’ailleurs démontré l’influence négative des pistes de ski jusqu’à 100 à 200 m des pistes. Elles auraient une influence sur les espèces menacées sur une échelle bien plus importante de l’ordre de 500 à 1000 m, alors que les remontées mécaniques auraient un impact jusqu’à 1500 m.
Si on rajoute à ça le hors piste...

A la création de la station de puy St Vincent, la population alors abondante a chuté de 80 %. Il n'y a pas si longtemps que ça il restait une population qui était suivie, les écoles étaient sensibilisées. La machine à fric a balayé tout ça d'un revers en faisant une nouvelle piste qu'ils ont osé appeler la piste du bois des coqs !. Même topo plus loin en Vallouise avec une population divisée par 5.

Que personne me dise qu'aller skier en station est respectueux par rapport à ça sous prétexte qu'on n'y dérange pas (plus) de tétras (et pour cause !)

Pour en revenir à Ristolas, il est clair que celui qui fait la première trace dans le bois est un énorme crétin surtout s'il n'a pas conscience que des dizaines d'autres crétins suceurs de trace viendront la suivre bêtement...

V
VEP
[72 posts] - Le 13/03/2011 15:08

pour info, on peut monter au giclard/giglas, sans passer dans la réserve de pouiks (il suffit de déchausser et de longer les ficelles au bord des cailloux...)

Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER