ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Bauges > La noire des Aillons en boucle, tricotage au Morbier

La noire des Aillons en boucle, tricotage au Morbier

Massif : Bauges
Départ : Routhennes (870 m)

Topo associé : Mont Morbié, Versant Est

Sommet associé : Mont Morbié (1542 m)

Orientation : E

Dénivelé : 830 m.
Ski : 1.3

Sortie du jeudi 23 janvier 2020

abbomar

Conditions nivologiques, accès & météo

Pas franchement grand beau. De nombreux nuages, avec quelques timides passages du soleil. Du vent de Sud sur l'arête finale (Sud) du Mont Morbier.
Etat de la route : RAS. Monter le chemin de Mollard jusqu'à 1030 m Altitude du parking : 1030 m
Altitude de chaussage (montée) : 1150 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1200 m

Activité avalancheuse observée : NEANT

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
1030-1543SE9-13hNeige fine, en poudre d'hiver, puis un peu plus lourde en bas

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Jean-Claude
Routhennes - Mont Morbier - descente de la piste noire au Sud du Mont Pelat - col de la Sciaz - Mont Morbier - Routhennes
Pour notre seconde sortie de la semaine, Jean-Claude propose une petite dénivellée, mais pour un ski sur l'une des noires (non damées) des Aillons, de réputation "souvent excellentes". J'adhère au concept, même si nous savons qu'il faudra faire un peu de portage.
La montée sur ce versant Est est très bonne, sur des pentes douces au départ dans les champs, qui se redressent progressivement dans les bois, puis sur les chemins, avec une neige fine et froide. En montant, un vent du Sud, parfois presque chaud, nous rappelle que l'hiver est doux. Les chemins en forêt manquent un peu de neige, mais en empruntant des petites taches blanchies, nous passons sans déchausser, jusqu'au sommet. L'arête finale, bien enneigée et très ventée, nous rafraichit un peu et nous fait immaginer que nous sommes dans une course hivernale.
Nous nous dirigeons directement en haut de la piste noire, celle 300 m au Sud du Mont Pelat. En crête, les vaguelettes de neige soufflée par le vent nous derrangent et nous font douter de la qualité du manteau neigeux, qu'on pourrait découvrir plus bas. D'un commun accord, nous nous lançons dans la pente Ouest de la large trouée dans la forêt et trouvons d'emblée une neige épaisse (mais pas de trop), froide et fine, qui coule parfaitement sous les skis (skiabilité 4 *). Nos virages s'enchainent avec un réel plaisir, d'autant qu'une fois dans la pente, le vent a cessé.
Malheureusement, la descente est courte et nous arrivons au chemin inférieur de la piste bleue La Sciaz, vers 1200 m.
Après un petit casse-croute, nous remontons par la bleue jusqu'au sommet du Morbier, pour entamer la descente retour en versant Est.
Choisissant un itinéraire plutôt plein Est, à travers les clairières et une longue rampe bien enneigée, nous revenons jusqu'à notre trace de montée. Cette descente, moins pentue et offrant une neige bien moins facile qu'en versant Ouest, n'en est pas moins agréable (skiabilité 3 *) et ludique car les virages sont assez aisés et la neige est restée froide. Mais, il y a une épaisseur bien moindre et de nombreuses petites coulées partent sous nos skis (sans danger), d'une neige peu épaisse et posée sur l'herbe des pâturages. Nous terminons en traversant quelques petits passages de ski "sanglier"en forêt (quand on aime, on ne compte pas), qui n'auraient pas vraiment enchanté notre ami Christian. Bizarrement, il fait plus froid vers le bas et jusqu'à la voiture.
Cette balade (boucle) est jolie (champs, chalets, chemin en forêt, arête finale, pente sans risque...), passe d'Est en Ouest et revient en Est, idéale par mauvais temps et la descente de la noire offre vraiment un bon ski. Merci Jean-Claude ; à refaire !

(1030 m) Enneigement au départ, au-dessus de Routhennes.
(1030 m) Enneigement au départ, au-dessus de Routhennes.
Dans le chemin de montée, en sous-bois.
Dans le chemin de montée, en sous-bois.
L'arête finale est belle et le vent nous frappe dans le dos.
L'arête finale est belle et le vent nous frappe dans le dos.
piste noire, dans le haut.
piste noire, dans le haut.
piste noire, au milieu
piste noire, au milieu
piste noire, on voit la fin...trop vite.
piste noire, on voit la fin...trop vite.
C'est fini, mais c'était bon jusqu'en bas !
C'est fini, mais c'était bon jusqu'en bas !

Commentaires

S
steph-de-mau-73, le 23.01.20 17:50

Belle motiv'! 😉

A
abbomar, le 23.01.20 17:54

ça change un peu, avec ce petit parcours vraiment "nature", on se fait plaisir quand même !

H
HDlameije, le 24.01.20 16:50

Ces photos nous changent . Bonne année Marcel 😉

A
abbomar, le 24.01.20 17:02

HDlameije, on ne s'est jamais vu, mais un lien s'est créé grace à ce site skitour. Ce lien, évoluant d'un "désaccord sur une appréciation de skiabilité" à un "échange réciproque respectueux", nous a conduit tout naturellement, je le constate, vers une belle camaraderie. Je m'en réjouis et je te souhaite également une bonne année...Surtout en montagne !

Cette sortie