ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > WE Bivouac dans le bassin d'Argentière

WE Bivouac dans le bassin d'Argentière ⭐⭐⭐

Massif : Mont Blanc
Départ : Argentière (1240 m)

Topos associés : Aiguille d'Argentière, Par le glacier du milieu Les Courtes, face NNE

Sommets associés : Aiguille d'Argentière (3900 m) Les Courtes (3856 m)

Orientation : T

Dénivelé : 4000 m.
Ski : 5.2

Sortie du dimanche 08 mai 2022

lucasd

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : 

Samedi : 10 degrés à 3h30 à Argentière, ciel couvert puis éclaircies à partir de 6h. Bourgeonnements dès 10h sur les sommets, averses de neige à partir de 16h. Mauvais regel jusqu'à 2700m environ.
Dimanche : Grand beau le matin puis bourgeonnements nuageux à partir de 11h environ. Mauvais regel jusqu'à 2800m environ. Neige fraiche de la nuit, une pelure au bivouac à 3-4cm au-dessus de 3300m. 

Conditions d'accès/altitude du parking : Parking d'Argentière à 1200m. 

Altitude de chaussage/déchaussage : 1450m/1400m (grâce à un court rechaussage)

Conditions pour le ski :
Face NNE des Courtes (12h30) : Grosse poudre sur le haut (mais cailloux pas loin), puis ça s'alourdit en descendant (physique à skier) - Poudre lourde en rive droite, transfo en rive gauche. Puis neige affreusement collante jusqu'au bivouac vers 2600m. 
Aiguille d'Argentière (12h) : Alternance neige croûtée et poudre lourde jusqu'à l'étroiture. En-dessous, neige transformée puis très collante sur tout le glacier et jusqu'à Lognan (long et physique)... Meilleure glisse sur la Pierre à Ric, ludique à descendre ! 
 
Activité avalancheuse : Purges de neige lourde en montant dans la face NNE. Sluff à la descente dans la NNE. Quelques purges dans les pentes du bassin sur les deux jours. 

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Itinéraire suivi : 

Samedi : Argentière - Les Courtes - Bivouac sur le glacier (2600m)
Dimanche : Bivouac - Aiguille d'Argentière par le glacier du Milieu - Descente par le même itinéraire - Bivouac - Argentière. 
Horaires :
Samedi : 3h45 - 14h
Dimanche : 6h15 - 16h

Après les belles chutes de la semaine, j'avais bien envie d'aller jeter un œil dans les faces du bassin d'Argentière. Le refuge étant totalement fermé, l'option bivouac s'annonce comme la meilleure solution. Hugo et David m'accompagnent dans cette idée un peu farfelue et aventurière ! 
Départ d'Argentière à 3h45 samedi, l'objectif est d'aller poser nos affaires sur le glacier pour s'alléger, et ensuite de prendre la direction de la face NNE des Courtes. Le début déroule bien et on est dans les temps prévu (8h au pied de la face). Le franchissement de la rimaye s'avère plus compliqué que prévu. On passe rive droite, une corde et deux piolets peuvent être utiles. On y passera presque 45min ! La suite de la remontée est une longue pénitence. Entre la fatigue, des grosses purges descendant de la face, la raideur constante, la chaleur et le bottage sous les crampons c'est un véritable défi. Heureusement, une personne 200m devant nous fait la trace, encore bravo et merci pour avoir tout tracé !! Après 3h de remontée on arrive en haut bien entamés, on mange un bout puis on se lance dans la descente, il est déjà tard et les nuages arrivent ! Le début est en grosse poudre sur des rochers, quelques touchettes mais rien de méchant. Puis la poudre se fait de plus en plus lourde, c'est physique à skier ! Le bas est déjà bien transfo, on franchit la rimaye au même endroit puis on file à notre spot de bivouac dans une neige ultra collante ! On arrive épuisés mais contents ! 
Pause repas, séchage mais l'averse arrive, on monte les tentes en vitesse, on met les affaires dedans plus nous, en espérant que ça ne dure pas trop longtemps, il est 16h. L'averse, et donc la sieste sera plus longue que prévue, on ressort seulement à 19h, opération fonte de neige, repas puis au lit à 21h ! 

La nuit n'a pas été froide, mais pas forcément reposante... On se réveille à 5h, il fait grand beau ! Une fois le petit déj' avalé et les sacs prêts, on se dirige vers l'Aiguille d'Argentière. Deux personnes qui ont campé un peu plus haut nous précèdent. Ensuite c'est la grosse frayeur du weekend. La trace de nos prédécesseurs étant un peu trop raide à mon goût, je m'éloigne pour faire ma conversion plus loin, et là un pont de neige craque et je me retrouve dans une crevasse. Tout s'est passé tellement vite que j'ai à peine eu le temps de crier. Je me stabilise 3m environ sous la surface grâce à la neige du pont qui a rompu mais la crevasse est plus profonde, j'ai eu de la chance... J'attrape une broche à glace et me vache à celle-ci pour me mettre en sécurité. Je reste calme et répond à mes collègues en leur disant que tout va bien. Mais petit problème, c'est moi qui est la corde... Heureusement, nos prédécesseurs, qui m'ont vu tombé, ont une corde et redescendent pour me sortir de là avec mes deux collègues. Plus de peur que de mal, encore merci pour votre rapidité et votre sang froid ! Après cet incident, c'est compliqué à expliquer mais je ne me sens pas mal, mais un peu secoué quand même. Je dis à mes collègues que je me sens bien moralement et physiquement, et que je peux continuer. 
On reprend donc la montée, avec encore plus de vigilance. On arrive au sommet à 11h, la vue est splendide. On savoure ce moment, un peu trop longtemps sûrement car on entame la descente à 12h... On décide de passer le goulet en rappel (avec notre corde + celle de ceux qui m'ont sorti de la crevasse) grâce au relais en rive droite, ce qui nous a demandé pas mal de temps aussi. La descente sur le glacier se fait dans la vigilance, surtout que la neige a bien chauffé... On  arrive au bivouac vers 13h30, on plie les affaires puis c'est la dernière descente jusqu'au parking. 

Un weekend où j'aurai beaucoup appris sur la pratique en haute montagne. Ces deux jours resteront un bon souvenir malgré l'incident. J'ai eu beaucoup de chance et je savoure encore plus d'avoir pu rentrer sain et sauf chez moi ce soir. La montagne est magnifique et attrayante mais il ne faut pas oublier les risques, ce que j'ai fait en gardant la corde sur moi alors que j'étais devant, en banalisant le mauvais regel nocturne (et donc la fragilité des ponts de neige) et en lisant mal le terrain. En sortant on voyait bien que ça faisait des dépressions. A prendre en compte lors de mes prochaines sorties (en espérant que la chaleur des prochains jours ne fassent pas trop mal...).  

Bientôt au pied de la face
Bientôt au pied de la face
La face NE des Courtes
La face NE des Courtes
Début, ça botte sous les crampons
Début, ça botte sous les crampons
Dans la montée
Dans la montée
Encore loin du sommet...
Encore loin du sommet...
Vue d'ensemble
Vue d'ensemble
Vue vers le Dolent
Vue vers le Dolent
Au réveil sous le col de l'Aiguille Verte
Au réveil sous le col de l'Aiguille Verte
Le bivouac
Le bivouac
Verte et Droite
Verte et Droite
Les Courtes, Aiguille Ravanel, Triolet
Les Courtes, Aiguille Ravanel, Triolet
Superbe Glacier du Milieu
Superbe Glacier du Milieu
Pente finale
Pente finale
Verte, Droites, Courtes
Verte, Droites, Courtes
Sommet Aiguille d'Argentière
Sommet Aiguille d'Argentière
Vers Saleinaz et le Tour
Vers Saleinaz et le Tour
Aiguille du Chardonnet 
Aiguille du Chardonnet 
Bassin d'Argentière, Grandes Jorasses, Dent du Géant
Bassin d'Argentière, Grandes Jorasses, Dent du Géant
Avant le rappel
Avant le rappel
Le rappel, descendu skis au pied
Le rappel, descendu skis au pied

Commentaires

JulBont, le 08.05.22 22:25

Merci pour le partage, ça dépayse !

DidierGO, le 08.05.22 22:39

Plus de peur que de mal mais une belle frayeur 😏La crevasse était profonde de combien de mètres environ ?

L
lucasd, le 08.05.22 22:58

Plus de peur que de mal mais un bon joker de grillé... Elle faisait entre 8 et 10m, j'ai eu de la chance de m'arrêter pas loin de la surface

R
Rémo Barbaruli, le 09.05.22 20:53

Belle frayeur mais belles photos !

T
taramont, le 10.05.22 00:00

Ne nous (et vous !) faites plus de frayeurs pareilles svp. Mais quel beau WE, un de ceux que vous n'oublierez pas de sitôt ☺️

L
Ludwig, le 10.05.22 19:20

Merci pour les belles photos. Et surtout pour le retour d'expérience. Le risque que vous avez pris, nous l'avons tous pris c'est à dire chacun monte à son rythme et il y a en un qui porte la corde... Belle leçon!! .

L
lucasd, le 10.05.22 20:45

Merci pour vos commentaires ! Une belle leçon en effet, et j'espère que c'est la première et la dernière fois que ça m'arrive ! 

L
louismarie, le 12.05.22 18:39

Magnifique ca donne envie d'aller bivouaquer la bas du moment qu'il n'y a pas un chat :)

Cette sortie