ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vanoise > Poudre et croûte en Vanoise

Poudre et croûte en Vanoise

Massif : Vanoise
Départ : Pralognan la Vanoise (Les Fontanettes) (1644 m)

Topo associé : Grande Casse, par les Grands Couloirs

Sommet associé : Grande Casse (3855 m)

Orientation : W

Dénivelé : 4200 m.
Ski : 4.2

Sortie du vendredi 06 mai 2022

stuglu

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo du 5 au 8 mai

Alternances de bourgeonnement et éclaircies avec pluie fine/neige fondue en fin de journée
Mauvais regel, le soleil tape fort

Conditions d'accès/altitude du parking : 

Les fontanettes, chaussage aux barmettes


Conditions pour le ski : 
alternance de très bon sur les sommets et mauvais plus bas en raison d'un mauvais regel persistant. 

Ça fait un ensemble correct, mais le bas est plus un combat

Activité avalancheuse : rien vu

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu


Jeudi 5 mai
Montée tranquille au refuge du col de la Vanoise sous une petite pluie fine puis gresil. En tout il sera tombé 20 à 30 de poudre mouillée. 

On se seche bien au refuge, super accueil, jeux de cartes au top avec les joyeux(ses) drilles rencontrées sur place. 

J1- Pointe de la rechasse, descente par les rochers du genepy. 940m

La chute a remis un coût de blanc dans le secteur. Le sommet se fait à ski, descente dans une poudreuse qui s'alourdit fortement dans le ravin pour se transformer en croutée dégueu. 

Retour au refuge sous une chaleur etouffante. 

J2- Grande Casse par les grands couloirs- 1400m.

Troisième fois ici mais premier sommet après une traversée petite face nord- grands couloirs et un demi but dans la centrale il y a 6 ans ou on avait stoppé à mi pente à cause de la glace. 

Grosse hésitation à 6h. Tout est baché, le brouillard monte. Heureusement à 7h, grosse éclaircie. Top départ. 

Beaucoup de monde sur le sommet, en fait une dizaine sur chaque face, mais on se gène pas il y a de la place. 

Montée sans encombre, on arrive au sommet alors que le ciel a décidé d'enlever le panorama. 

Sommet à 11h, on a vu une trace de descente dans la centrale, sûrement JB, et d'autres traces qui montaient. Une trace qui s'arrête peu avant la sortie de la petite face N. 

Descente en bonne poudreuse jusqu'à 3000m environ puis de en plus crouté pour finir limite abo. 

J3- Pointe des creux noirs - 1000m.

De la rechasse on avait repéré une belle pente SE pas trop ravagée, en fait le col de volnets. 

La fin de nuit ayant été claire, on tente notre chance comptant sur du regel. Hélas arrivés dans le cirque on constate que la pente est ravagée par les boules... On s'était bien fait un film. Regel très médiocre. 

On se rabat sur la pointe des creux noirs par le glacier de la patinoire qui se révèlera une bonne pioche.

 Le sommet est resté bien poudreux, plus bas on retrouve la croûte et les boules. 

On verra tourner l'helico du coté de la face nord de la grande casse  j'espère sans gravité. 


POinte des creux noirs
POinte des creux noirs
arrivée au soleil des Creux noirs
arrivée au soleil des Creux noirs
bonne descente avant la croute et les boules
bonne descente avant la croute et les boules
sommet réchasse
sommet réchasse
Grande Casse depuis la Rechasse
Grande Casse depuis la Rechasse
Début des Italiens
Début des Italiens
début de descente en bonne poudreuse
début de descente en bonne poudreuse
rive droite pas pire
rive droite pas pire
ça s'alourdit
ça s'alourdit
ça grimpe dans la Centrale
ça grimpe dans la Centrale
en direction de la patinoire
en direction de la patinoire
Encore poudreux
Encore poudreux
Cabane des gardes
Cabane des gardes

Commentaires

T
thib05, le 09.05.22 16:40

Nous avons appelé l'hélico pour une personne ayant chuté depuis le haut de la FN centrale de la Grande Casse jusqu'en bas de la pente en passant par les barres de sérac. Pas de nouvelles, mais un skieur qui l'a récupéré en bas nous a dit qu'il semblait s'en sortir uniquement avec quelques douleurs au côtes... 

Cette sortie