ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Cerces - Thabor - Mont Cenis > Raid véloski dans les Cerces

Raid véloski dans les Cerces ⭐

Massif : Cerces - Thabor - Mont Cenis
Départ : Névache (1600 m)

Topos associés : Pointe des Cerces, versant Sud depuis Névache Rocher de la Grande Tempête, boucle et sommet Tête Noire, Couloir Est

Sommets associés : Pointe des Cerces (3097 m) Mont Thabor (3178 m) Tête Noire (2922 m) Rocher de la Grande Tempête (3002 m)

Orientation : T

Dénivelé : 8000 m.
Ski : 4.3

Sortie du samedi 26 mars 2022

Impec!

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Quelques nuages le matin les 2 premiers jours, puis grand beau !
Conditions d'accès/altitude du parking : Sec
Altitude de chaussage/déchaussage : 1800 en versant ombragé. 2200 en versant ensoleillé.
Conditions pour le ski : Un peu de poudre au dessus de 2800 en nord, croutée plus bas. Neige de printemps en est et sud.

Activité avalancheuse : à part quelques coulées superficielles de neige trop revenue, RAS.

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Cela faisait un moment que l'idée d'un raid véloski nous trottait dans la tête, changement d'habitude oblige ! C'est donc chose faite :)

Jour 0 : train jusqu'à Briançon, puis montée à vélo jusqu'à Névache, au gite "la découverte" qui a gentiment accepté de garder nos vélos pour la semaine. La partie la plus dure est la sortie de Briançon, ensuite faux plat montant jusqu'à Névache (22km et 400D+)
Jour 1 : Nous partons pour ce premier jour pour le col de la grande Manche afin de voir les conditions en versant nord.La montée est essentiellement croutée, mais nous réussissons à trouver une vieille poudre sur les 200 derniers mètres de montée. On en demandait pas tant ! Nuit au Chardonnet.
Jour 2 : Tour du Queyrellin par la crête de la casse blanche. Début de descente en poudre puis neige lourde mais bien skiante malgré tout. Remontée au Ricou (sur une des dernières langues de neige passant alors).
Jour 3 : Montée au rocher de la grande tempête puis descente côté nord pour rejoindre le vallon de Muandes. Un peu de poudre au départ (très peu de sous couche, même à 3000 !!) puis neige croutée et trafolée dure (pas de décaillage ce jour). Nuit au Laval.
Jour 4 :Pointe des Cerces par le versant sud, en montant par le vallon des Béraudes et redescendant par le vallon des sagnes. Neige à peine portante sur le haut malgré l'orientation sud. Puis transfo une fois dans le vallon des Sagnes.On en prend plein les mirettes tout cette journée. Nuit aux Drayères.
Jour 5 : Mont Thabor en boucle. Montée directe puis descente dans le vallon du lac blanc avant de repeauter pour revenir au col des Muandes puis aux Drayères. Moquette 5* toute la journée. La meilleure journée en terme de skiabilité.
Jour 6 : Traversée des rochers de Crépin (pas de topo skitour visiblement. Sur le toponeige c'est côté 3.3, mais étant plus dur que la pointe des Cerces, 4.1 voire 4.2 semble plus approprié). Montée par le couloir nord et redescente par le couloir sud est. La montée était tout en vieille poudre (1m sans cohésion, ça brasse !). La descente avait bien chauffée vu l'orientation. Il n'aurait pas fallu descendre 30min plus tard. Une course avec une ambiance dantesque, comme souvent dans ce beau massif. On se laisse ensuite glisser dans la vallée pour remonter finalement au refuge de Buffère.
Jour 7 : couloir est de Tête noire. La fatigue de la semaine se fait ressentir dans la montée. Le couloir principal étant peu enneigé (des cailloux semblaient affleurer vu d'en bas), nous optons finalement par la variante de gauche qui sort sur la crête. Redescente en neige transfo puis retour à Névache.
Jour 8 : redescente à vélo récupérer le train, puis de nouveau vélo depuis Crest pour rentrer à la maison sur les belles routes Dromoises.

Un bien beau périple dans des conditions idéales, qui en amènera d'autres. La logistique vélo est au final très peu contraignante, avec des gites prêts à nous accueillir. La montée sur Névache étant facile, pas de fatigue accumulée lors du jour 0. Et quel plaisir de tout réaliser en mobilité douce ! Bientôt plus de pétrole, préparez vos guiboles :)

A croire que c'est conçu pour !
A croire que c'est conçu pour !
 
 
Un des rares virages en poudre de la semaine
Un des rares virages en poudre de la semaine
Depuis le sommet du Thabor, une vue à couper le souffle !
Depuis le sommet du Thabor, une vue à couper le souffle !
Orion domine les Drayères et la main de Crépin
Orion domine les Drayères et la main de Crépin
La pointe des Cerces
La pointe des Cerces
L'imposante Tête noire
L'imposante Tête noire
Depuis la crête de la Tête noire
Depuis la crête de la Tête noire
Des drôles d'oiseau dans les villages dromois !
Des drôles d'oiseau dans les villages dromois !

Commentaires

J
JLC26, le 02.04.22 07:46

Belle motivation et pile poil la bonne semaine

N
Navier, le 03.04.22 09:28

Jolie balade ! Bonne idée comme accès véloski Nevache 😊

J
jean-louis.girard, le 12.04.22 10:52

bravo

Cette sortie