ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
1. Répondez à la question

Qu'est ce qu'on colle sous les skis ?
2. Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Bornes - Aravis > Une dose de patience et de poudreuse à la Mandallaz

Une dose de patience et de poudreuse à la Mandallaz

Massif : Bornes - Aravis
Départ : Sous l'Aiguille (1150 m)

Topo associé : Pointe de Mandallaz, Par l'Aulp du Fier

Orientation : SW

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 2.2

Sortie du mercredi 05 janvier 2022

AlexUb

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : le retour de l’hiver, températures décroissantes tout au long de la journée. Neige et brouillard épais jusqu’à 13h30, puis enfin des éclaircies et une fenêtre de beau temps vers 16h. Vent de Nord moyen près des crêtes.
Conditions d'accès/altitude du parking : route et parking bien déneigés.
Altitude de chaussage/déchaussage : 1150m

Conditions pour le ski : Une belle couche de 15 à 20 cm de poudreuse fraîche recouvrait ce matin la zone, dès le parking. 

En dessous de 1700m elle ne repose malheureusement sur pas grand chose : il faut être vigilant pour ses skis, en particulier sur le bas de la piste et sous les arbres. Au dessus on peut se lâcher, la sous-couche est correcte.

Le matin, aux altitudes modérées, la neige ancienne sous la couche de fraîche était totalement humide, voire détrempée. Elle s’est resserrée en cours de journée car au final on a pu skier quasiment jusqu’au parking.

Sur la rampe sommitale, bonne poudreuse dans les petites combes et microreliefs abrités du vent de Nord. La meilleure poudreuse, non soufflée et bien froide, se trouve entre 1600m et 1900m, là où malheureusement la sous-couche devient aléatoire par endroits.

Activité avalancheuse : Pas mal d’anciens glissements et coulées de lourde dans les pentes les plus raides. Rien de récent, le manteau neigeux semble bien stabilisé.

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

On ne pouvait pas rester à la maison avec la première vraie couche de poudreuse de l’année, c’était aussi l’avis de Tony. Sauf que la sortie a commencé alors que les chutes de neige n’étaient pas terminées, et les éclaircies se sont fait attendre plus longtemps que prévu.


Nous sommes partis un peu tôt, on aurait pu dormir plus longtemps… À midi, dans un brouillard à couper au couteau depuis le départ, nous décidons de faire une pause à l’Aup de Fier d’en Haut, en se collant contre un mur de la grange pour se protéger du vent plutôt que de devoir attendre plus haut en se gelant les miches. Un peu de réseau, on reprend les prévisions, les éclaircies annoncées initialement à 12h ont désormais 1h à 2h de retard. On patiente donc encore contre ce mur devenu familier, et après deux gorgées de thé chaud nous repartons vers 13h30.

Les éclaircies finissent par bel et bien arriver, plus au moins aux heures prévues, et de plus en plus nombreuses jusqu’à ce que le ciel se dégage totalement. On savait que la poudre serait là, la visibilité et le soleil sont enfin de la partie eux aussi : tout pour apprécier cette face SW toute vierge. Au départ nous étions partis pour les couloirs NW en boucle, mais la météo en a décidé autrement et nous n’avons pas eu le temps pour cette option. Le reste de la descente fut mieux que ce qu’on craignait en montant le matin, et il n’y a eu que quelques rares touchettes sur la piste.

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage (mais moins qu’une adéquation anticipée aux mises à jour des précisions météo somme toute très fiables, surtout quand tu dois passer à Champ Tardif).

Arrivée au sommet.
Arrivée au sommet.
Des pentes que pour nous.
Des pentes que pour nous.
Brouillard tenace.
Brouillard tenace.
Premières éclaircies.
Premières éclaircies.
Pause forcée aux chalets.
Pause forcée aux chalets.
Un peu de vent quand même.
Un peu de vent quand même.
Arrivée à l'Aulp de Fier d'en Bas.
Arrivée à l'Aulp de Fier d'en Bas.
Enfin quelques rayons.
Enfin quelques rayons.
La crête sommitale s’éclaire enfin.
La crête sommitale s’éclaire enfin.
Tony se fait plaisir.
Tony se fait plaisir.
Bons passages près du sommet.
Bons passages près du sommet.
Devant l'Aiguille de Manigod.
Devant l'Aiguille de Manigod.
Half pipe.
Half pipe.
Arrête de me skier sur la tête !
Arrête de me skier sur la tête !

Commentaires

Cette sortie