ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Haut Giffre - Aiguilles Rouges > Le Buet, Traversée Bérard-Tré les Eaux

Le Buet, Traversée Bérard-Tré les Eaux ⭐

Massif : Haut Giffre - Aiguilles Rouges
Départ : le Buet (1330 m)

Topo associé : Le Buet, Par le vallon de la Pierre à Bérard

Sommet associé : Le Buet (3096 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 2070 m.
Ski : 2.3

Sortie du jeudi 04 mars 2021

Nano74, jeronimo

Conditions nivologiques, accès & météo

Alternance beau temps/passages nuageux, vent au sommet.
Etat de la route : ok Altitude du parking :1330 m
Altitude de chaussage (montée) : 1330 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1500 m environ

Activité avalancheuse observée : RAS

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Le Buet1330 m9h15ça chausse du parking.
montée au Buet12h15DureCouteaux bienvenus partie supérieure.
Glacier Tré les EauxBonne neige
Val de Tré les EauxMoquette

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par Nano74)

Le Buet village - vallon de Bérard - le Buet sommet - les tours du Mont Oreb - glacier de Tré les Eaux - val de Tré les Eaux - le Buet village
Départ tranquillou du Buet, où le parking, à 9h15, est déjà bien occupé. Le boarder cross et l'option rive gauche passent bien.

Une certaine douceur jusqu'au refuge de Bérard, la carline suffit. Il vaut mieux se rhabiller près du col de Salenton, l'atmosphère se rafraîchit, les nuages se font plus présents. La neige, dure, est de plus en plus fuyante sous les skis au fur et à mesure qu'on s'élève, et les couteaux s'avèrent utiles.

Accueillis au sommet par des températures bien fraîches, avec le vent qui refroidit les doigts. On ne traîne pas là-haut. On oublie le plan initial qui était d'aller ensuite enchaîner avec le couloir NW de la pointe Alphonse Favre, pour se diriger vers les tours du Mont Oreb. On repeaute donc pour environ 150m de D+. La descente s'engage sous les tours en tirant sur la gauche pour rejoindre le glacier de Tré les Eaux.

Bonne neige (parfois poudre tassée). On contourne le gros Nol, puis, par la gouille au bouc, on rejoint le val de Tré les Eaux. Neige transfo ici, jusqu'à l'endroit où on remonte rive gauche (skis sur le sac, bonnes marches) pour éviter la gouille d'eau infranchissable. Défilé étroit ensuite, passage équipé d'une chaîne, parfois de pédales et d'une main courante, dont on sort rive gauche du torrent pour rejoindre le chemin d'été. Dans la forêt, il faut rapidement mettre les skis sur le sac par manque de neige, jusqu'à retrouver le village du Buet.

Seuls sur cet itinéraire, loin de la voie normale où ne se pressaient pas trop de skieurs aujourd'hui. Superbe deuxième partie, austère, sauvage, en prise avec la face NE du Buet.

Gypaète barbu?
Gypaète barbu?
Au-dessus du refuge de la Pierre à Bérard. On aperçoit le creux aux vaches.
Au-dessus du refuge de la Pierre à Bérard. On aperçoit le creux aux vaches.
Pointe Alphonse Favre
Pointe Alphonse Favre
Sable du Sahara encore bien présent. Sommet en vue.
Sable du Sahara encore bien présent. Sommet en vue.
Le ciel s'ennuage vraiment...
Le ciel s'ennuage vraiment...
Aiguilles Rouges. Col du Belvédère en plein milieu.
Aiguilles Rouges. Col du Belvédère en plein milieu.
... Puis se redécouvre alors qu'on repeaute pour gagner la base des tours du Mont Oreb.
... Puis se redécouvre alors qu'on repeaute pour gagner la base des tours du Mont Oreb.
Bascule sur le glacier de Tré les Eaux. Bonne neige. Cheval Blanc à droite, déjà bien dégarni.
Bascule sur le glacier de Tré les Eaux. Bonne neige. Cheval Blanc à droite, déjà bien dégarni.
Cornes de la Loriaz.
Cornes de la Loriaz.
En haut du passage qui permet d'éviter la gouille d'eau infranchissable.
En haut du passage qui permet d'éviter la gouille d'eau infranchissable.
Du même endroit, rotation à 180 ° et vue sur le glacier du Tour.
Du même endroit, rotation à 180 ° et vue sur le glacier du Tour.
Mesure
Mesure
Passage équipé qui permet de reprendre pied sur la neige en contrebas, juste avant la forêt.
Passage équipé qui permet de reprendre pied sur la neige en contrebas, juste avant la forêt.

Commentaires

J
JBQUAIX, le 05.03.21 18:12

Belle sortie !
J'ai un doute sur le gypaète photo 1, ne serait-ce pas plutôt un aigle royal ? Le gypaète a une queue cunéiforme.

J
jeronimo, le 05.03.21 19:10

J'ai un doute entre gypaète juvénile et Aigle royal. La photo est zoomée, d'où la mauvaise qualité. La queue est peut-être prise un peu de profil. J'ai demandé à Aster, à voir...

O
olidelayaute, le 05.03.21 19:12

Hello
tu n'as pas la trace gps de l'itinéraire par hasard ?
merci

J
jeronimo, le 05.03.21 19:24

Non, pas de trace mais ça vaut le coup de prendre la carte si tu ne connais pas le coin. Le départ de la face SE est à observer en montant à la station météo car c'est bien sec en ce moment. La trace induirait peut-être en erreur car ça ne passe pas toujours au même endroit vers l'éventuelle corniche des Tours du Mont Oreb , aussi vers 2000m pour éviter la gorge en rive droite (cette année, la gorge est exceptionnellement remplie), et pour la canyon du bas qu'on a contourné en remontant 50m vers le sentier d'été (a priori il ne passe pas en ce moment).

O
olivierC, le 05.03.21 20:48

Bonjour,
Comment passe le bas ? Portage ? Comment passe la passerelle ?
Merci pour les infos.

PS : pour la photo 1, je pense que c'est un aigle.

O
olidelayaute, le 05.03.21 21:04

Merci pour tes précisions

Nano74, le 05.03.21 21:25

Le bas depuis le Buet passe bien (un court déchaussage sur 10 m). Aucun souci pour la passerelle, trace assez large à plat, pas de glace vive. Bon ski!

O
olivierC, le 05.03.21 21:29

Merci !

ph7474, le 06.03.21 19:39

fait aujourd'hui pour éviter la grosse affluence sur la normale du Buet, il y a toujours du monde mais à ce point...
la montée depuis le Buet passe toujours, très court déchaussage.
En prenant le plus possible le long de l'arête des Cristaux on a qu'environ 50 m à remonter, à pied ça passe bien sous les Tours avant de basculer dans le vallon, même si il y quelques zones de cailloux à passer ...
Pour la descente de Très les Eaux, petite couche légère de poudreuse sur le haut, transfo plus bas et effectivement on termine à pied même si on peut encore bricoler dans la forêt.

J
jeronimo, le 08.03.21 14:34

La réponse (photo 1) est : un Aigle Royal 😎

Cette sortie