ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Politique et Société > Peillex a encore frappé 

Peillex a encore frappé  - Politique et Société


14 votes

Peillex a encore frappé 

Proposé par Jeroen le 29.12.22 à 23:14 :: france3-regions.francetvinfo.fr :: 3198 vus :: 23 commentaires :: Politique et Société

La commune de Saint-Gervais-les-Bains, en Haute-Savoie, a décidé de porter plainte contre deux jeunes alpinistes qui ont réalisé une vidéo, publiée sur YouTube, à propos de leur dernier défi : dormir au sommet du mont Blanc. Or, le bivouac y est strictement interdit depuis un arrêté de 2020 »

Commentaires

Vinchy, le 30.12.22 07:41

Crime contre l'humanité!! Si Gaston Rébuffat savait où on en était arrivé…
Cela dit, connaissant le personnage, le revendiquer haut et fort n'était certainement pas la meilleure chose à faire...

L
Léo, le 30.12.22 08:10

J'ai regardé la vidéo, elle est très sympa. Les deux potes pratiquent un alpinisme joyeux, éthique et  "skitourcompatible" à une saison, l'automne, qui ne draine pas les foules sur le Mont Blanc. On voit qu'ils étaient bien seuls sur l'itinéraire.Autant il est nécessaire de protéger le Mont Blanc des excès (alpinistes trop nombreux, problèmes de comportement...), autant on a du mal à comprendre que le bivouac soit interdit hors saison et même que les hélicos puissent tourner autour du sommet.On peut se demander si certains ne se font pas mousser à bon compte (c'est une question).Mais je ne pense pas que la condamnation soit lourde ou alors je n'y comprends rien!! 

T
tivet, le 30.12.22 12:35

Bah si la loi s'observait à la mesure de la "coolitude"  ou du sérieux de l'acte, ca s'appellerait la responsabilité, or quand ca part en vrille, en effet pour quelques uns on réglemente. Et faire du média en s'asseyant sur la réglementation et en incitant par là même à rééditer vu l'audimat colossal de ce genre de support, et bien en effet on encoure le risque de se faire sanctionner. La question n'est pas de savoir si le pouvoir condamne l'alpinisme mais en effet il condamne les aller retours des secours pour des initiatives à la c*n juste pour faire parler de soi. En effet le mont blanc est la victime sociétale du besoin de briller, parfois en faisant n'importe quoi, vu que la responsabilité, c'est contre-jouissif.  Par ailleurs, pas mal de ioutubeurres ont déjà chauffés le milieu en se filmant "grimper le mont blanc sans expérience " "tout seul sans jamais avoir fait de l'alpinisme au mont blanc" ou bivouaquer dans les réserves, etc... l'argument de la jeunesse et du "fun", du "médiatiquement impactant" n'est pas recevable et pire, une réelle incitation si on sort de notre milieu de "spécialistes", encore que la notion de conscience et de responsabilité est un vaste débat. C'est dommage pour le milieu de se voir priver de ce genre d'expérience, mais les alpinistes formés et responsables ne sont que très infime minorité face à l'immensité des non avertis aveuglés par l'envie d'en faire autant toute de suite.. vite, avant de zapper à un autre défi. Et lorsque l'on opère sur la place publique, on en suit les règles, on apprend les codes, on se protège, on apprend à négocier avec la loi et les cadres, ca s'appelle du journalisme, ou du professionnalisme. Il serait en effet super cool de survoler Paris en avion, avec des gars super bons et super sympas, n'empêche que ca reste interdit pour de bonnes raison qu'un pilote de base ne sait pas. Déplaçons nos façons de recevoir cette information sur un autre terrain ou avec des éléments de compréhension plus large. 

F
FrediFreydieres, le 30.12.22 13:28

Pour ce débat, je partage mon post facebook de ce matin :

Ira t'on vers un emprisonnement et 150 000 € d’amende pour deux jeunes alpinistes qui ont bivouaqué, cet automne, au sommet du Mont-Blanc ???????? Le maire de St Gervais vient de porter plainte en ce sens.* Ok la voie normale du Mont-Blanc est victime de sa trop forte notoriété, de sa commercialisation à outrance. Certains achètent tout le matériel d'alpinisme juste pour cette occasion, se font emmener en haut, et ne remettent jamais les pieds en montagne. Des opérations commerciales ont été organisées à 4800m. En mode tourisme on ne fait plus bien la différence entre le Mont St Michel et le Mont-Blanc... Clairement, on s'éloigne de l'expérience spécifique haute montagne, de l'alpinisme, d'un rapport sensible et respectueux aux milieux montagnards. Alors, dans ce cas précis de la voie normale du Mont-Blanc, exceptionnellement, la plupart des acteurs montagne ont été d'accord pour qu'une réglementation se mette en place. Pour limiter les excès et les dégâts, récurrents en période de grosses fréquentations estivales. Là, sans doute, il fallait passer par cette règle même si sur le fond, la montagne doit rester, le plus possible, un espace de responsabilité, de liberté.
La nuance et le discernement sont des arts compliqués mais essentiels dans beaucoup de domaines. Dans ce cas clairement quand on menace deux jeunes alpinistes de très très lourdes peines, probablement nuance et discernement ont fait défaut. Ces deux jeunes alpinistes se sont engagés en immersion totale pendant 9 jours en haute altitude en automne, pour finir par une dernière nuit au sommet du Mont Blanc en bivouac. Une expérience que l'on peut imaginer très forte et marquante dans leurs vies. Ils en ont fait une vidéo (à l'image de nombreux films d'alpinisme mais en mode youtube).

La protection du Mont-Blanc est indispensable. Visiblement ils n'ont laissé aucun déchet. Et ils semblent qu'ils n'aient aucunement participé aux survols motorisés incessants, une des plaies majeurs du Mont-Blanc. Par ailleurs ils ne semblent pas non plus être impliqués dans la course aux aménagements lourds dans les espaces naturels du massif. En haute montagne souvent il peut arriver que l'on soit amener à parler avec des pratiquants qui font des choix discutables... C'est sans doute cela qu'il faudrait faire dans ce cas là.Comme gardien de refuge en zone cœur d'un parc national, j'ai souvent discuté avec des alpinistes qui installaient leurs bivouacs et tout s'est, toujours, très très bien passé.

Mr le Maire, expliquer, informer sur les règles en vigueur, oui.... mais peut-être pas porter plainte systématiquement, sans discernement et sans discussions préalables. Cela me semble très injuste et contre productif. A chaque fois que l'on peut miser sur l'intelligence, ce sera toujours infiniment mieux ! Pour les maires, pour chacun de nous et pour le devenir de nos montagnes. Mr le Maire, on compte sur vous pour réexaminer ce dépôt de plainte. Merci à vous.Frédi Meignan

P
Pierre-Alpin, le 30.12.22 14:21

Merci Fredi ; un peu de bon sens ça fait pas de mal 

TASMAN, le 30.12.22 15:41

Le maire de Saint Gervais est un véritable bouffon ! Tout tourne, depuis longtemps, autour de la communication et des effets d'annonce, loin de la véritable protection de la montagne. Monsieur Peillex n'est pas un montagnard ni un amoureux de la montagne. On devrait retirer le Mont Blanc du territoire de Saint Gervais pour enfin gérer avec bon sens...

T
taramont, le 30.12.22 17:17

Personnellement, je n'ai pas trouvé la vidéo "sympa" comme l'exprime quelqu'un plus haut.
Je ne m'exprimerai pas non plus ni sur le "défi", ni sur les moyens, ni sur les motivations des protagonistes (autorités comprises)
La sanction encourue parait quand même un tantinet exagérée.
Ce qui m'a fait frémir c'est le mou sur la corde par ailleurs allègrement piétinée à pleins crampons..

P
Philippe, le 30.12.22 18:04

Tasman, tu vas te prendre un procès en diffamation de la part de Peillex, il en a fait pour moins que ça...😉😂😂😂

J
jano85, le 30.12.22 19:09

C'est pas plutôt le faite que ce soit sur YouTube le problème?Ils auraient dû garder ça pour eux malheureusement.En tout cas pour la partie "dégradation" de sa montagne à M le maire, je ne voit vraiment pas le problème.

Jeroen, le 30.12.22 20:13

Faire preuve de discernement n'est pas donné à tout le monde, en tout cas visiblement pas à M.Peillex.

A
alaika, le 31.12.22 09:48

Super ce film de l’ascension du Mt Blanc   Cette aventure est menée dans les règles de l’art de l’alpinisme. Autonomie sécurité humanisme. Très inspirant sur les « Valeurs » montagne qui on fait des Mummery Desmaison ou Beraut Que ce maire vraiment très bizarre veuille sévir est fou !  Quand à christophe profit je soutient sa démarche  :  S’adapter avec à la fois humilité et détermination a la nature dont nous faisons partie et non pas  « forcer le passage à tous prix »Là aussi le maire est « out » selon moi 

Toz, le 31.12.22 11:05

Du Peillex dans toute sa splendeur... Rien de plus à dire... Une pétition circule à ce sujet sur Change.org...

I
Invité, le 31.12.22 12:23

Bonjour, ce qui est dommage , c'est que si on ne dit rien pour un individu qui va camper une fois sur ce sommet, demain c'est combien qui vont tenter de le faire ? Américains, chinois, russes, japonais, pros, novices,.... tout le monde va vouloir aller passer sa nuit la haut. Non ?

I
Invité, le 31.12.22 18:43

Légiférer la montagne, un débat tellement vieux. On peut parler de prix des secours, de fréquentation, de biodiversité, d'égo pourris, chacun trouvera le pour et le contre. Personnellement, réduire les espaces de liberté ne me semble jamais le bon chemin pour l'humanité. Je repense aux années 50 à 70, au Yosémite, à Droyer et à tous les punks qui ont toujours été poursuivi pour avoir fait flotter leurs cheveux aux vents des interdits.

L
Legazier, le 31.12.22 21:00

Haroun Tazieff et Gaston Rébuffat avaient bivouaqué au sommet du Mont Blanc dans un igloo. Et ils avaient aussi tourné un film...

A
aymeric38, le 01.01.23 10:48

Magnifique vidéo des deux criminels Haroun Tazieff et Gaston Rébuffat qui a du inspirer beaucoup d'huluberlus. Monsieur Peillex devrait porter plainte contre eux et contre l'ORTF.  www.youtube.com/watch?v=0E47Uwh0Dq0

D
davidg, le 01.01.23 20:38

FF>  Certains achètent tout le matériel d'alpinisme juste pour cette occasion, se font emmener en haut, et ne remettent jamais les pieds en montagne
comme Michel Paccard, par exemple ! il bivouaqua aussi là-haut, le coquin

J
jano85, le 02.01.23 11:40

La pétition est signé, merci Toz pour le tuyau.Faut y arrêter ces plaintes à la c.n vin dieu.

Joecook, le 02.01.23 13:16

Pour qu'il ferme sa gu**le, je souhaite qu'on restitue ce bout de mont blanc à l'Italie

V
Vinc1, le 03.01.23 21:16

En même temps, l'effet Peillex est un peu contradictoire avec lui-même : la vidéo avait 1500 vues fin 2022 d'après FR3... le compteur s'affole maintenant à 63 000 vues (grâce à Peillex, aux médias et à d'autres de son camp ou non...)

C
CFred, le 04.01.23 16:25

àVinc1, il parait que ça s’appelle l'effet Barbara Streisand ... Mais Mr P. s'en fout, du moment que l'on parle de lui en bien ou en mal, on parle de lui !

Corentin38, le 04.01.23 17:28

Les faits sont passibles d'un an de prison et de 150 000€ d'amende, ce
qui ne signifie pas que ces deux personnes seront forcément condamnées à
ces extrémités. Ils pourraient tout aussi bien n'écoper que d'un rappel
à la loi. Pour le savoir, il faut attendre que le procès ait eu lieu
...

Je ne dis pas ça pour défendre M. Peillex que je ne connais pas.

En
ce qui me concerne, comme plusieurs au dessus, je me demande surtout
quel peut bien être l'intérêt de publier ses exploits sur internet. Et
par ailleurs, l'effet Streisand - également évoqué plus haut - peut ne
pas être inutile, si cela permet de montrer au plus grand nombre que ce
n'est pas parce que les images sont belles et cools que l'action est
juste.

L
Léo, le 05.01.23 09:10

Voilà ce que pense l’intelligence artificielle de cette affaire…

Que penser des poursuites engagées par le maire de St
Gervais contre deux alpinistes qui ont bivouaqué au sommet du mont Blanc?

Je ne suis pas au courant de cette situation en
particulier, mais en général, il est important de respecter les règles et les
réglementations en place lorsque l'on pratique l'alpinisme ou toute autre
activité en montagne. Cela peut inclure l'obtention de permis ou de licences
appropriées, l'adhésion à des codes de conduite et l'observation des
interdictions éventuelles dans certaines zones. Si des poursuites ont été
engagées, il serait utile de connaître les détails de l'incident et de la
réglementation en question pour pouvoir en parler de manière plus précise.

Actu ancienne, commentaires verrouillés
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER